fbpx

Ils sont de retour, à fond les ballons !

Crédits Photo : W.Fresh Photography

News
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Plusieurs fois repoussée au cours des derniers mois, la 2ème édition de la MG Race se tiendra finalement du 22 au 25 juin 2022, toujours au départ du superbe littoral de Saint-Louis Marie-Galante. Un retour aux affaires bienvenu après près d’un an et demi d’arrêt forcé.

Plus qu’une dizaine de jours avant que les jet-skis ultra performants ne débarquent sur la plage de Saint-Louis. C’était l’un des derniers sports mécaniques de l’archipel à ne pas avoir repris la compétition après l’apaisement (relatif) de l’épidémie de Covid-19. Mais ce championnat impliquait l’arrivée sur le territoire de pilotes originaires du monde entier. Or les différents statuts de l’épidémie compliquaient sérieusement les modalités de voyage.

Désormais, la situation sur le plan international est un peu plus détendue, ce qui permet à une quarantaine de pilotes de se présenter sur la course. Parmi les nations invitées, la France, les Etats-Unis, mais aussi les Emirats Arabes Unis (Dubaï), l’Espagne et la Norvège.

Une course qui reste classique

La priorité étant de réorganiser la manifestation, cette année, pas d’innovation particulière sur les tracés de course. Sur trois jours, les pilotes s’affronteront en moyenne deux fois par jour sur des tracés compris entre 40 et 120 kilomètres.

Les deux étapes les plus exigeantes pour les hommes et les machines seront celles des 24 et 25 juin. Pour la 1ère, ils devront rallier Saint-Louis à Sante-Anne, et pour la seconde Saint-Louis aux Saintes. Ces deux étapes leur font traverser deux des canaux les plus remuants de l’archipel, alors que cette année est marquée par une grande instabilité des éléments en mer.

La préparation physique et mécanique devra être particulièrement rigoureuse si on veut espérer boucler sans trop de casse la compétition. En la matière, Eric Paulin, président de la course, se montre confiant.

« Je pense que nous aurons quelques surprises. Même si les pilotes n’ont pas beaucoup eu l’occasion de se confronter en conditions réelles, ils sont nombreux à avoir continué des entraînements réguliers, ce qui nous permettra de conserver un excellent niveau sur la compétition. »

Ce qui est clair c’est que rien n’est jamais joué d’avance sur cette course qui a l’art de décider de ses favoris dans les toutes dernières heures de course.

Les étapes

Jeudi 23 juin 2022

10H30 – Boucle dans les eaux de Saint-Louis (42km)
12H – Boucle Saint-Louis / Capesterre de Marie-Galante (83km)

Vendredi 24 juin 2022

10H30 – Boucle dans les eaux de Saint-Louis (42km)
12H – Saint-Louis / Sainte-Anne (94km)

Samedi 25 juin

11h30 – Saint-Louis / Les Saintes / Saint-Louis (126 km)