fbpx

Le basket prépare son retour sur les parquets

DR

Basket-Ball
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Avec l’autorisation du préfet, le top départ pour la reprise des entraînements et des compétitions sportives en extérieur et en intérieur a été donné. Une nouvelle qui fait reprendre des couleurs au basket local. S'il est certain que l’instauration du pass sanitaire risque fort de compliquer les choses, la ligue est pourtant déterminée à faire repartir la discipline.

Une chose est sûre, pour la ligue Guadeloupéenne de BasketBall, il faut reprendre. Il faut rouvrir les terrains et faire revenir les joueurs. Deux ans d’arrêt, c’est très long et au sortir de la 4ème vague en Guadeloupe, il est l’heure du bilan. Et c’est exactement à cela que vont s’atteler, dans les tous prochains jours, les présidents de clubs.

« Nous demandons aux clubs de faire bilan. Quels joueurs reviennent ? Quels joueurs ne reviennent pas ? Comment comptent-ils reprendre la saison et quand nous aurons tous ces éléments, alors nous pourrons dessiner le calendrier de la saison et organiser le championnat. » analyse Patrice Alexis, le président de la Ligue.

Mais la ligue ne se fait pas d’illusions. Le pass sanitaire va sérieusement compliquer les choses, et sa mise en place va changer le visage de la saison. D’ailleurs son impact se fait sentir sur les licences.

« D’ordinaire, nous avons 1 200 licences. À l’heure où je vous parle, nous en avons 200. Après, ce n’est pas une marque définitive, nous pensons que les joueurs des différentes catégories vont revenir petit à petit ».

Mais il est fort peu probable d’arriver aux chiffres d’avant crise sanitaire.

Un championnat quoi qu’il arrive

Pour autant, la ligue est décidée à s’adapter. La faiblesse des licences ne peut pas justifier une saison tronquée. Mais le visage du championnat, après la mise au point avec les présidents de clubs, risque fort de surprendre. 

“Si nous avons six équipes, nous ferons un championnat à six, si nous en avons quatre, et bein nous choisirons peut-être un format de tournoi. Les modalités restent à définir mais le basket reprendra car nous devons présenter une équipe en Coupe de France, et faire reprendre le Guymargua.”

Sur le plan fédéral, la discipline est soutenue. Très active depuis les grandes annonces d’Emmanuel Macron sur les investissements massifs dans le sport, la FFBB a réussi à arracher la construction de 500 nouveaux terrains sur tout le territoire Français. La Guadeloupe ne sera pas en marge de l’arrivée de ces infrastructures.

“Nous aurons au moins trois nouveaux terrains. Nous ne parlons pas de gymnases, mais de terrains couverts qui seront mis à disposition gratuitement.  Autant vous dire que nous sommes confiants.”

Cette dynamique devrait aussi embarquer les compétitions de basket 3x3 pour lesquels la ligue n’a pas perdu l’objectif de présenter des talents pour les prochaines olympiades.