fbpx

Axelle Etienne ne craint personne

Crédits : OSM

BMX
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La Guadeloupéenne n'aura pas craint grand monde sur le circuit de Sarrians (Vaucluse) lors des championnats de France de BMX tenus les 2 et 3 juillet derniers. En troisième position, plus en retenue, Manon Valentino (Stade Bordelais BMX) assure l'essentiel avec en ligne de mirre, les J.O.

Le circuit de Sarrians n'a pas été tendre avec les pilotes alignés sur ces championnats de France, entre la météo (vents violents) qui a retardé de plus d'une heure le déroulé des courses et les chutes à répétition, il fallait être solide mentalement pour rester concentré sur les objectifs de saison. 

Axelle Étienne n'a pas semblé avoir de mal à garder le cap. La Guadeloupéenne a assez clairement survolé les deux jours de compétition.

Vendredi 2 juillet, elle a remporté dans un premier temps le championnat de France de contre-la-montre en 36"47.

 

Puis elle a conservé son titre de championne de France en BMX Race malgré la détermination de Camille Maire (St Etienne BMX) et sa compatriote Manon Valentino, qui s'empare de la troisième place. La Guadeloupéenne est donc sur une série de victoires puisque sur ce même circuit de Sarrains, elle a remporté la 3ème manche de l'European Cup (début juin). Un résultat que la pilote juge très satisfaisant compte tenu des difficultés techniques du circuit.

 

 Valentino focus sur les J.O

De son côté, Manon Valentino, ancienne championne de France en titre (2019), a été plus stratégique dans ses choix. Très performante dans les séries et dans les phases finales, la championne a préféré garder quelques forces en vue de la préparation des prochains Jeux Olympiques de Tokyo. Un objectif d'autant plus important que sa saison a été émaillée de petits pépins physiques en cours de guérison. Il a donc fallu prioriser pour cette fois.

 

À noter que depuis 2011, la Guadeloupe, par Manon Valentino (2011, 2013, 2014, 2016, 2018, 2019) puis Axelle (2017, 2019), domine largement le BMX national avec 8 titres en 10 ans. Reste à ajouter à ce palmarès le Graal Olympique.