fbpx

Braz Afonso arrache la victoire au maillot jaune

Tour de Guadeloupe
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Tout s’est joué à une seconde. Avec 23 min et 38 secondes à l’arrivée, Clément Braz Afonso du CC Etupes termine 1er du contre-la-montre devant Stéfan Bennett de la Pro Immo et son coéquipier Axel Zingle. Boris Carène est le 1er Guadeloupéen, il termine 14e à 2 min 16 du premier.

Les pronostics donnaient le maillot jaune vainqueur du contre-la-montre, pourtant c’est le jeune Clément Braz Afonso qui a signé le meilleur temps dans le mur de Saint-Claude. Le coureur de 21 ans avait déjà montré ses qualités de grimpeur lors de la 4e étape en attaquant à multiples reprises le maillot jaune entre Deshaies et Sainte-Rose. Cette fois personne pour le rattraper ou faire la police, Braz Afonso était tout seul, concentré sur son coup de pédale. Pas de stratégie qui vienne le perturber. Le coureur du CC Etupes a tout donné et il est très satisfait de sa performance même s’il ne gagne que d’une seule seconde. 

Le capteur de puissance aurait coûté la victoire à Bennett

Auteur d’une montée remarquable, le maillot jaune s’est écroulé passé la ligne d’arrivée, signe de l’effort qu’il a fourni pour faire un gros temps. Stéfan Bennett voulait sa première victoire sur le Tour. Et quand il apprend qu’il perd d’une seconde, la déception se lit sur son visage. Des regrets montent même quand il annonce à un cadre de Pro Immo qu’il était dans le flou dans la montée, car il n’avait pas son capteur de puissance (émetteur qui permet d’avoir les informations de temps, de km/h ou encore de cadence de pédalage). Selon le maillot jaune, ce capteur lui aurait permis de pouvoir mieux gérer sa montée et ainsi grappiller la seconde qu’il lui manque à l’arrivée.

Vidéo Bennett

L’erreur de Mora Ramirez

Le coup de pédale était puissant également du côté de Luis Mora Ramirez de l’UVMG. Le Vénézuélien était dans une très bonne moyenne à mi-parcours, et puis patatras, à 500m de l’arrivée, il se trompe de route, et perd au moins 20 secondes. Un précieux temps qui lui aurait permis de terminer sur le podium à la place de Zingle. Ce dernier étant, finalement à 37 secondes du premier et à 5 secondes devant Mora Ramirez.

Carène 1er Guadeloupéen

Alors que la pluie s’est invitée sur le parcours, Boris Carène monte une énième fois le mur de Saint-Claude. Encouragé par les spectateurs tout au long de la montée, le Guadeloupéen prouve qu’à 36 ans et sans entraînement, il est capable de tenir la dragée haute aux jeunes cyclistes invités. Au mental et à la fierté, Boris Carène assure une grosse cadence et termine le parcours en 25 minutes et 54 secondes. Il fini 14e du contre-la-montre et se place premier Guadeloupéen. Meving Gène, deuxième Guadeloupéen, termine 23e. 

Chrono Baillif 1 107 min

Les 30 premiers du classement de la 8e étape Baillif - Saint-Claude

Capture décran 2021 10 30 à 19.21.58

Les 30 premiers du classement général après 8 étapes

Capture décran 2021 10 30 à 19.22.28