fbpx

Grand Prix de la JCA : premier éclat de la saison pour Alidor !

Crédits Photo : William JOAS

Cyclisme
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Du 11 au 13 mars 2022, le peloton Guadeloupéen s’est élancé sur la 1ère course à étape de la saison, round de préparation aux 6 jours du Crédit Agricole qui se tiendront bientôt. À l’issue de deux jours et plus de 250 kilomètres de course sur les terres Abymiennes, c’est Adrien Alidor de l’entente PDC/USR/JCC qui remporte le général.

Course après course, le peloton se remplume, avec même le retour remarqué de l’un des acteurs forts du dernier tour de Guadeloupe, le Marie-Galantais d’adoption Angel Rivas Molina. Ce week-end, le grand prix de la JCA se composait d’un prologue et de deux étapes dans les petits toboggans des Grands Fonds Abymes. Après l’annulation du prologue pour des raisons à la fois logistiques et météorologiques, les coureurs ont dû s’affronter sur deux jours de course.

1ère étape – Deloumeaux à domicile

La JCA ne sera pas restée spectatrice de ce grand prix. La première étape proposait une  boucle entre Boisripeaux et Boisripeaux Après 10 kilomètres de course, un groupe de huit coureurs fait exploser le peloton et prend la course à son compte. Dans le paquet, quelques gros moteurs, le désormais bien connu Pellegrin (Team Cama CCD), Damien Urcel (USG), Deloumeaux (JCA) et bien sûr Angel Rivas Molina (UVMG) qui n’aime pas bien être tenu à l’écart des réjouissances.

Pendant les 100 kilomètres suivants, les hommes testent leur endurance respective notamment par l’action de Damien Urcel déterminé à tenter une opération en solitaire. Mais Deloumeaux ne lâche pas l’affaire et malgré la réticence d’Alidor et de Molina, impose un train pour aller chercher le fuyard. À l’arrivée, un sprint final, que l’Abymien remporte de peu devant Alidor.

2ème étape – Kévin Duro ne laisse pas passer sa chance

Pour la seconde et dernière étape, les coureurs devaient réaliser 11 tours de circuit au départ et à l’arrivée de la zone commerciale de Petit-Pérou. Cette deuxième rencontre prend les mêmes caractéristiques que l’étape de la veille avec le départ de quelques hommes forts dès les premiers kilomètres de course et le maintien d’un écart raisonnable avec le peloton.

Cependant la surveillance est très rapprochée, les écarts ne sont pas si énormes et Deloumeaux et Alidor se marquent respectivement et doivent aussi surveiller Rivas Molina, qui au moindre mauvais calcul peut clairement remporter la compétition. Il ne faut pas non plus oublier la Team Cama CCD (forte de 4 victoires sur cette saison) qui affine de jour en jour sa stratégie d’équipe.

D’ailleurs, à 4 tours de l’arrivée, Mathieu Pellegrin tente le tout pour le tout en forçant le rythme du groupe de tête (jusqu’à plus de 2min d’écart), mais derrière le peloton réagit sous l’impulsion de l’USG et revient à 56 secondes. Peu avant l’arrivée, la jonction avec les hommes de tête s’opère et est favorable à Kévin Duro (KPDL/Gwada Bikers) qui s’échappe et remporte l’étape.

« Depuis le début de saison, je suis en forme mais sans arriver à concrétiser. Nous avons cogité beaucoup tout au long de la course pour nous positionner par rapport aux plus forts. Quand le peloton est revenu, il ne restait qu’à contrer pour tenter de remporter la victoire. C’est ce qui s’est passé et j’en suis heureux. »

Derrière Alidor arrive à contrôler Deloumeaux et remporte ce Grand Prix de la JCA.

« Nous avons bien géré le coup. J’ai voulu collaborer avec Deloumeaux pour faire le trou, mais il ne voulait pas rouler. Du coup, je l’ai laissé se débrouiller, j’ai permis à mes gars de rouler et d’ailleurs je remercie toute mon équipe car ils ont vraiment bien travaillé. »

10 premiers du classement général

  1. Adrien ALIDOR (PDC/USR/JCC)
  2. Jérémy DELOUMEAUX (JCA)
  3. Angel Rivas MOLINA (UVMG)
  4. Mathieu PELLEGRIN (Team Cama CCD)
  5. Fendley BOYEAU (USL)
  6. Loïc LAVIOLETTE (Team MADRAS)
  7. Damien URCEL (USG)
  8. Dylhan Kendrick BOUCAUD (Team Cama CCD)
  9. Oliver CLAUDE (JCA)
  10. Tony Chris VANONY (VCS)