fbpx

Dauschy, ce boulet de canon

Crédit Photo : CRCIG

Cyclisme
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Adieu le circuit pointois, pour cette 71ème édition du Tour de Guadeloupe, c'est à la Désirade que la caravane a posé ses valises. 140 coureurs ont pris la départ de la compétition pour un contre-la-montre d'un peu moins de 9km. Et c'est Guillaume Dauschy ( Premier Tech U 23) qui domine les débats en écrasant le chrono en 10min10s.

Résultats du prologue ici.

Sous le soleil écrasant de la Désirade, les coureurs de ce 71ème Tour de Guadeloupe devaient avaler une distance de 8,900km. Une ligne droite avec une succession de faux-plat montants et descendants, avec le vent dans le dos. Une épreuve faussement simple et les temps réalisés durant l'épreuve en attestent. Globalement, les performances sont plutôt moyennes, entre 13 et 11 minutes pour les plus rapides.

Un club au contrôle

Les canadiens du Premier Tech U 23 ont imposé le rythme de ce contre-la-montre en signant successivement les meilleurs temps de la compétition. Robin Plamondon avec 10'22 restera près d'une heure le temps de référence de l'épreuve, avant de se faire chasser par Guillaume Dauscy qui avale les 8km du contre-la-montre en 10'10. Il ne sera plus jamais dérangé, ni par Mathieu Pellegrin (temps de référence de l'exercice depuis le GP du Conseil Départemental, 10'39), ni même par le vainqueur en titre du Tour Stéfan Bennett (Eurocycling Trips Pro Cycling) qui s'installe tout de même à la 3ème place du général provisoire en 10'19. Seul Alexys Brunel (USL), nouveau vainqueur du Tour de Marie-Galante et champion d'europe junior du contre-la-montre lui fera peur en 10"11. 

Chez les Guadeloupéens, les regards étaient tounés vers Raphaël Lautone, gros espoir du cyclisme, Yannis André Lubin (champion de la Caraïbe de contre-la-montre), et Larry Lutin (KPDL) spécialiste local de l'exercice. Sans inquiéter la sélection canadienne, ils forment tout de même le podium Guadeloupéen en signant respectivement 10'39 pour Lautone, 10'57 pour André Lubin et un petit 10'59 pour Lutin.

À l'issue de ce prolongue, les canadiens placent trois coureurs dans les 10 premiers du général et habillent un leader provisoire du maillot jaune. Reste à savoir s'ils auront les ressources nécessaires pour contrôler la course.