fbpx

L'AS Gosier a décollé pour la Caribbean Championship

Football
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les 18 joueurs de l'effectif du Gosier accompagnés de leur staff technique ont décollé ce vendredi 14 mai 2021 pour la caribbean championship qui se déroule en République Dominicaine entre les 15 et 25 mai 2021. Un ticket de sortie obtenu in extremis de la Préfecture de Guadeloupe.

9h, aéroport Pôle Caraïbes. Jamais le chemin vers un hall d'embarquement n'aura été aussi tortueux. L'AS Gosier, champion de la Régionale 1 la saison dernière, et leader des play-off cette année, n'avait, il y a une semaine encore aucune chance de défendre son titre au niveau caraïbéen, a priori condamné à rester bloquer en Guadeloupe, à l'instar des joueurs du Beach Soccer, avec le risque de se mettre au ban des nations de la CONCACAF. Ce n'est qu'au prix du respect scrupuleux d'une bulle sanitaire que l'autorité préfectorale a accepté de délivrer un bon de sortie aux joueurs, deux jours seulement avant la date du départ.

Déjouer les pronostics

Les premiers jours de leur présence en République Dominicaine, les joueurs de l'équipe de l'AS Gosier ont interdiction formelle de contact avec l'extérieur. Leur chemin est tracé entre leur hébergement et les lieux d'entraînement et ce jusqu'à ce que le risque de la présence du virus parmi eux soit faible. Entre temps, les joueurs se prépareront à affronter des adversaires dont la saison a été beaucoup moins perturbée que la leur. 

"Les championnats Dominicains et Haïtiens sont encore en cours, et la Martinique a eu ses autorisations dix jours avant que nous sachions que nous allions partir, donc il est clair que la préparation a été tronquée. Mais nous allons faire un état des lieux car les joueurs se sont entraînés individuellement, même si rien ne remplace la compétition dont nous sommes privés depuis trois semaines et l'entraînement collectif. Cependant nous partons avec l'envie de bien représenter la Guadeloupe." - Michaël Germain, coach de l'AS Gosier.

Une configuration qui implique de la ruse tactique pour pratiquer un football qui donne les résultats attendus, sans trop mettre en danger les réserves physiques de l'effectif. Clairement, l'AS Gosier ne part pas en tête des paris des bookmakers.

Une percée nécessaire

Favori sur le papier ou non, la victoire de l'AS Gosier est déjà dans ce départ. La gestion française de la crise sanitaire a assigné le sport local à résidence, poussant les ligues et comités à annuler leur participation à d'autres rendez-vous régionaux faute de pouvoir les organiser ou y assiter. La situation est très mal vécue par les ligues ou comités concernés puisqu'en dehors de priver les sportifs des quelques objectifs de compétitions qui restent encore, elle peut avoir des conséquences financières sur les associations qui candidatent à des subventions pour couvrir l'impact financier de la participation à ces événements. De plus, l'image sportive et politique des départements français est entâchée auprès des voisins caribéens, qui, eux arrivent à maintenir - grâce à des protocoles stricts - à la fois leurs activités internes et leur participation à des compétitions régionales. C'est cet argument qui a fini de convaincre le maire du Gosier qui s'est porté garant de l'équipe pour appuyer son départ.

"Le jeu en vaut la chandelle. Je suis fier de ma commune, mais sur ce coup, l'équipe représente la Guadeloupe dans un championnat international. C'est une opportunité à la fois pour notre archipel, et pour les jeunes de ce club. Nous ne pouvons pas les en priver et c'est pour cela que je me suis porté garant pour eux." - Cédric Cornet, maire du Gosier, président de la CARL

Un agent de liaison mandatté par la communauté d'agglomération est chargé de s'assurer des conditions de voyage de l'équipe, mais surtout, au retour de la compétition, une quarantaine de 10 jours - à l'hôtel -  a été imposée à l'ensemble des représentants du club. Ces frais supplémentaires devraient être supportés, en totalité, par la commaunauté d'agglomération de la rivera du levant (CARL).