fbpx

Non Wilhem, pas encore !

Crédits Photo : L'Equipe

JO Tokyo 2021
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Wilhem Belocian qui entrait en compétition ce mardi 3 août 2021, n'a pas terminé sa première course de série. Il faut basculer la neuvième haie et signe ainsi, son deuxième échec olympique. Le Guadeloupéen aurait été gêné dans sa course par une blessure contractée durant le stage de préparation à Tokyo.

Le licencié du stade Lamentinois était certainement un des plus belles chances de médaille de l'athlétisme Français. Mais il faudra désormais faire sans lui. Alors qu'il réalise tout de même un excellent départ, on sent, dès le premier passage de haies, que le Guadeloupéen n'est pas à la hauteur de ses performances du début de saison estivale. Les foulées sont lourdes, le passage de haies juste. Il finira par faire tomber la septième haies pour arrêter définitivement sa course à la neuvième.

Selon les informations communiquées par nos confrères de l'équipe, Wilhem Belocian aurait contracté une bursite (inflammation d'un petit sac de liquide dans les articulations qui sépare les os et les tendons) lors du stage de préparation à l'Insep, apaisée, puis revenue lors du stage de préparation de Kobé. Une issue qui rappelle les sombres souvenirs de Rio 2016.

Pourtant les étoiles semblaient alignées pour le Guadeloupéen qui a réalisé une saison très prometteuse, avec un titre de champion d'Europe en salle et un record personnel à 13"15 le plaçant légitimement parmi les favoris de la saison. De plus l'absence d'Omar McLeod sur les Jeux, champion olympique en titre et détenteur d'une nouvelle marque record à 13"01 (Diamond League, Italie) ouvrait un peu les enjeux de la finale. Désormais les espoirs de médaille de la France reposent sur Pascal Martinot-Lagarde et Aurel Manga qui, eux, opèrent une belle entrée en compétition.