fbpx

Ferdinand et Zamore, toujours au top

Crédits : Wlad Fresh Photography

Mécanique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les fous du bitume étaient de sortie pour une nouvelle manche de la saison ce dimanche 10 octobre. Pour cette fois, ils ont délaissé leur terrain de jeu de Jarry pour un nouveau parcours construit dans la zone du port de pêche de la commune de l’Anse-Bertrand. Mais la suprématie sur les catégories en lice, n’a pas changé.

Un peu surpris, mais au final très heureux de ce changement, les riverains de ce petit quartier de l’Anse-Bertrand ont dû cohabiter, le temps d’une journée, avec les pilotes de kart de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique. C’est à Anse-Bertrand que s’est tenu la nouvelle manche du calendrier de course de karting de l’ASK Guadeloupe. Un changement qui doit permettre aux pilotes de voir autre chose

« Nous voulions nous expatrier un peu de ce circuit de Jarry que les pilotes connaissent par cœur. De plus il est adapté à nos pratiquants. Nous voulions faire découvrir à nos pilotes d’autres tracés pour qu’ils puissent mieux se confronter. » explique Stéphane Nègre, président de l’ASK Guadeloupe Kart.

Mais ce changement n’a pas bousculé le rapport de force dans la flotte.

Ferdinand en rodage, Zamore déroule

Ronald Ferdinand, de la Martinique, qui semble ne pouvoir être challengé que par son fils, a dominé la catégorie KZ. Il a pris le départ d’une finale relevée, qui aurait pu prendre un tournant moins heureux après son accrochage avec le kart de Jérôme Belfort alors en panne sur la chaussée. Mais c’était sans compter sur l’expérience du Martiniquais qui avait déjà un tour d’avance sur ses concurrents avec une moyenne de 38 secondes par tour.

« Je dois des excuses à Jérôme Belfort, j’aurais pu mieux négocier le virage et éviter ce petit accrochage. Néanmoins la victoire est là, j’en suis heureux d’autant que je roule aujourd’hui avec un nouveau moteur qui a déjà été installé sur le kart de mon fils. Je voulais avoir une idée plus claire de ses performances et après la course d’aujourd’hui, le bilan est plutôt satisfaisant. »

Du côté de la catégorie Open, c’est Fabrice Zamore qui tire son épingle du jeu. Il a géré la course malgré une forte concurrence menée notamment par Malik Nègre mais contrariée toutefois par des soucis mécaniques.

« Le circuit est magnifique, j’espère que nous y reviendrons. Je n’ai pas eu à régler ma machine différemment, les essais ont montré qu’il n’y avait pas vraiment de besoin. Cet après-midi, je n’ai eu qu’à sortir la puissance et puis ma meilleure conduite. »

Ces deux pilotes aguerris ont pu compter sur leur expérience. En effet, la pluie n’a pas rendu les choses faciles au niveau des réglages des machines, et plusieurs pilotes, plutôt neufs sur le circuit, n’ont pas pu développer toute la puissance de leurs moteurs. Un problème qui devrait être réglé le 17 octobre prochain, pour une nouvelle manche, cette fois, dans les rues de Pointe-à-Pitre.