fbpx

Carias ne fait pas dans le détail

Crédits ; W.Fresh Photography

Athlétisme
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les spécialistes des épreuves combinées ont pu s’exprimer les 5 et 6 février dernier au stade de Baie-Mahault. Et sur l’octathlon, c’est le jeune Tristan Carias, minime du Citizen Club de Basse-Terre qui domine l’épreuve.

Entre un temps maussade et pluvieux qui a motivé une alerte jaune et l’éternelle problématique du pass sanitaire, cet Open réservé aux spécialistes des épreuves combinées s’est tenu sous la menace d'une épée de Damoclès. Les officiels non plus n’ont pas été tentés par la réalisation de tests pour accéder au stade. Mais bon an mal an, la ligue a tout de même réussi à préserver l’événement. Au programme, des épreuves d’heptathlon, de trétrathlon, octathlon et de décathlon.

 La Basse-Terre en force

Sur l’épreuve d’octathlon (100m, 100m haies, saut à la perche, 1000m / saut en hauteur / saut en longueur / lancer de poids / lancer de javelot) recrue du citizen club de Basse-Terre, Tristan Carias a réalisé un petit hold-up. Il termine l’épreuve en compilant 4280 points et devance de loin son compagnon du Citizen Club, Mathys Augustin (2992 points). Le jeune homme creuse l’écart notamment grâce à ses marques à la perche (2m76), et au javelot (47m84) épreuve dans laquelle il  devance ses adversaires de plusieurs dizaines de mètres. La performance est d’autant plus remarquable, que Tristan Carias souffrait d’une blessure au pied.

 


 « Je suis vraiment content parce que je n’ai pas pu m’entraîner dans la semaine. De plus, lors d’une autre compétition je me suis fait une entorse. Du coup, pour préparer la rencontre d’aujourd’hui j’a décidé de me reposer le plus possible. Je souffre encore un petit peu, mais ça va bien mieux. Je suis content, même si je n’ai pas battu mes records au 100 m haies et au poids. » 

 À l’heptathlon, chez les minimes filles, la jeune Mélissa Romain (Aiglons des Abymes) a tenté de tenir tête à Éléanor Laurent (Citizen Club de Basse-Terre), mais une nouvelle fois le duel a tourné à l’avantage de la Basse-terrienne avec 3 725 points cumulés contre 3464 pour l’Abymienne.