fbpx

Duel de Gwo Mòdan pour cette première manche

Crédits Photo : H'RY PROD

Voile
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Ce vendredi 27 mai, 26 canots traditionnels ont pris le départ du championnat de Guadeloupe de voile traditionnelle. La première épreuve se présentait comme une longue course de 4 heures entre les villes de Port-Louis, Anse-Bertrand, Morne-à-l'Eau et Petit-Canal. Les spectateurs du littoral ont eu droit à un duel entre le canot Lewop Sé Nou Osi et Guadeloupe Grand Port Caraïbes.

Les résultats de la première manche ici.

Couverture nuageure, vent capricieux mais présent, mer d'huile, les conditions météorologiques ont béni cette première journée de championat de voile traditionnelle. Au départ, plusieurs patrons qui ont l'habitude de vendre cher leur peau lors du championnat dont un attelage un peu particulier composé de deux navigateurs aguerris, Jean Forbin et Claude Thélier embarqué sur Guadeloupe Grand Port Caraïbes. 

Duel de Thélier/Forbin

Très vite, un peloton de tête se détache de la flotte, il est composé en priorité du canot Léwop Sé Nou Osi, Coq-La, Guadeloupe Port Caraïbes et GRC Française des Jeux et l'Éleveur. Un deuxième écrémage se fera au large de la pointe d'Antigues pour laisser les trois principaux protagonistes devant. 

Dès lors, et à la redescente vers Port-Louis, chacun prend ses options entre le près et le passage au large. Le patron Hugo Thélier fera le choix de passer plus au large. Une option qui met de la distance entre lui et Coq-La mais qui ne va pas pour autant le débarasser de Guadeloupe Grand Port Caraibes. Les deux canots se feront une chasse incessante sur tout le tracé de la manche, jusqu'à être quasiment bord à bord, tandis que derrière Coq-La assure une 3ème place. 

Solide, l'équipage d'Hugo Thélier va tenir sous la pression et passer la bouée d'arrivée en tête, remportant ainsi la première journée du championnat. Ce samedi, les équipages repartiront en mer pour un format de régates un peu plus similaire au format des challenge apiyé. Une volonté de l'organisateur Cataraïbes, qui voulait que le championnat sacre le canot efficace sur toutes les formes de courses de la voile traditionnelle.

Réactions du podium