fbpx

Le Guadeloupéen Enzo Louber est champion du Monde de Kitefoil

Crédit : Giovanni Mitolo

Glisse
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Enzo Louber a confirmé tous les espoirs qui étaient placés en lui. En devenant champion du monde U15 de Kitefoil à Gizeria (Italie), le Saintannais a dominé sa catégorie et, à seulement 14 ans, a fait forte impression chez les U17. Invité de dernière minute avec le Pôle espoir, Enzo Louber a réussi à démontrer tout son potentiel en étant le seul Français en demi-finale de ce championnat du monde Espoir de Kitefoil.

 

Lors d'un précédent article, nous avions déjà révélé les aptitudes incroyable du jeune Enzo Louber (cf : Enzo Louber un prodige inattendu). Remplaçant à la dernière minute un membre de l'équipe de France Espoir de Kitefoil pour les championnats du monde en Italie, le Guadeloupéen a littéralement pris tout le monde de vitesse. À 14 ans, il a réalisé le meilleur résultat de l'équipe de France lors de ces championnats, en étant le meilleur U15 et en terminant 7e de la compétition. Une performance d'autant plus remarquable que le jeune homme n'avait jamais pris part à des compétitions hors de la Caraïbe. C'est seulement une semaine avant les championnats du monde, qu'il avait pu se familiariser avec le plan d'eau de Gizeria grâce à une compétition Open. 

"Durant l'Open, j'étais très perturbé car c'est la première fois que je participais à une course avec autant de monde. J'ai fait beaucoup d'erreurs en grillant des priorités notamment. En plus, j'ai dû progresser très vite techniquement sur des changements de voiles pour être plus performant". - Enzo Louber

Un titre de champion du monde qui fait changer de statut

Grâce à cet Open et à ces erreurs, le Saintanais a pu aborder les championnats du monde avec plus de serénité. Sa connaissance du plan d'eau, les conseils de ses coachs de l'équipe de France ainsi que ceux de son mentor, le champion Sylvain Hoceini, lui ont permis de rattraper un peu son retard technique. Ainsi, Enzo Louber devient champion du Monde des moins de 16 ans et s'est invité dans la demi-finale de la compétition en compagnie des moins de 18 ans. 

"Ce n'était pas évident d'aller chercher les U17 parce qu'ils sont plus grands, plus physiques et donc ils vont plus vite. Avant la compétition, j'avais peur de ne pas dépasser le niveau moyen, mais finalement j'ai réussi à tenir les U17, ça me donne beaucoup d'ambition pour les championnats d'Europe de septembre - Enzo Louber

Des championnats d'Europe qui auront lieu à Carnon, à côté de Frontignan, lieu d'entraînement de l'Equipe de France Espoir. Ainsi, Enzo ressort de ces championnats du Monde auxquels il n'avait pas prévu de participer, avec un capital confiance gonflé à bloc. Dorénavant, il est reconnu dans le circuit.

Cette fois, il a l'avantage de connaître déjà le plan d'eau de Frontignan pour y avoir passé une semaine de préparation avec l'Equipe de France Espoir. Mais c'est également non loin de là, à Leucate, Enzo est devenu le Junior le plus rapide du monde en enregistrant un record à 30 noeuds.