fbpx

De l'Ultim' à la Saintoise, changement d'univers pour les gars du Rhum

Crédits : OSM

Voile Traditionnelle
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Pour cette 2ème étape du Trophée des Saintoises, les skippers de la Route du Rhum se sont mêlés à la flotte de marins. Chacun a été accueilli sur un bateau désigné par tirage au sort. Une transition sympathique après une semaine de mer, de calculs et de stress. Parmi eux, François Gabart (SVR - Lazartigues), Thomas Coville (Sodebo) ou encore Arthur Le Vaillant (Team Le Mieux).

De 32 mètres à 5,35 mètres, c'est un changement radical pour les skippers de la Route du Rhum qui ont déjà rallié la Guadeloupe. Comme prévu (par un avenant de la course Route du Rhum), ils participent au Trophée des Saintoises dans un partage global entre passionnés de la Voile et de la Mer. Parmi eux, François Gabart, Arthur Le Vaillant, Thomas Coville, Yves Le Blévec mais aussi Geoffrey Matacynski (class40) qui avait dû abandonner et Miranda Merron (Vendée Globe 2021). Après avoir tiré au sort le canot qui les acceuillerait, ils se sont mêlés aux équipages pour une petite régate dans le lagon Saintannais. Rien de bien compliqué, mais des conditions superbe avec un vent stable et l'occasion de surfer sur quelques vagues. Tout ça n'aura pas contrarié Jonas Astorga (Yasala Boys) qui prend un excellent départ suivi de près par Marc Forbin dont l'équipage s'est enrichi de Geoffrey Matacynski, Hugo Thélier de Léwop Sé Nou Osi. Le régional de l'épreuve fera course en tête grâce à d'excellentes options et une fine connaissance de ce plan d'eau.

 

Loin de jouer les touristes, les gars du Rhum se sont pris au jeu et on plongé dans la bataille. Au retour des saintoises sur le sable les skippers ont le sourire jusqu'aux oreilles.

"Quel plaisir de naviguer sur ce support et dans des conditions idylliques ici, en Guadeloupe, c'était vraiment incroyable. Et puis les gars se challengent, se tirent la bourre, c'était vraiment un bon moment." Il sera d'ailleurs le premier skipper embarqué à passer la bouée d'arrivée suivi par Thomas Coville sur Mandé Yo et de François Gabart avec MACTe An Nou (EL Loco).

Le vainqueur de la catégorie Ultim', Charles Caudrelier, empêché par l'organisation du convoyage retour de son Ultim' (Gitana 17) n'a pas pu prendre part au tirage au sort, mais est arrivé pour 11h. et après une petite session de kitesurf a embarqué avec un équipage pour le Ti Kanpo.