fbpx

Hugo Thélier, triple vainqueur du Traditour

Crédits Photo : Top Images

Nautique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les "Traditour" se suivent et se ressemblent... enfin quand il s'agit de la victoire finale. Après 2018 et 2019, Hugo Thélier et son équipage peuvent rajouter l'édition 2021 à leur palmarès. Il s'est arrogé la victoire lors de la 2e et ultime étape entre Gourbeyre et Sainte-Anne. Sur leur canot Léwop sé nou osi, il ont réussi à maîtriser Carl Chipotel (FDJ/GRC) qui n'a cessé les attaques durant toute la course.

 

Le licencié de Cataraïbes avait pourtant prévenu à l'arrivée de la 1ère étape, il fallait absolument gagner la dernière étape pour remporter la compétition. Hugo Thélier est un homme de parole.

"Un Traditour en deux étapes se remporte à la deuxième étape". 

Depuis le passage de Trois-Rivières, l'équipage a réussi à maîtriser leurs adversaires du jour Marc Forbin et surtout Carl Chipotel. Le récit de la course par Hugo Thélier.

Grand habitué des dernières étapes du Traditour, Marc Forbin n'aura pas réussi à réitérer l'exploit cette année. Le patron du canot Vito a cravaché, mais n'a pas réussi revenir sur le duo de tête Thélier/Chipotel.

De son côté, le Saintannais Chipotel n'a pas lâché Thélier d'un souffle offrant par la même au public un superbe passage de bouée au niveau de la plage de la Datcha ainsi qu'un beau finish face à son fief de la base nautique.

Durant toute la course, Carl Chipotel n'a cessé d'attaquer le leader en virant de bord constamment. Le patron de FDJ/GRC malgré une équipe qualifiée de "trop lourde" a réussi à mettre la pression sur Léwop Sé Nou Osi, sans pour autant contrarier sa course vers la victoire finale.

La déception est visible à l'arrivée, mais Carl Chipotel reconnaît que son adversaire était trop fort.

 

Gagnant la veille, Marcellin Wilbon sur "l'Éleveur" n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu dans cette étape achevée en presque 8h.