fbpx

Résumé de la 4ème nuit : mode survie activé !

Crédit Photo : samclickclack

Route du Rhum
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Bon ben...voilà. On savait que ce front allait faire zouker les bateaux et ça n'a pas manqué. Le bilan est lourd. Thibaut Vauchel-Camus (ARSEP - Défi Voile) a chaviré alors qu'il avait passé le plus gros du vent et de la houle. Il a du abandonner. C'est la 1ère fois que le Guadeloupéen ne ralie pas Pointe-à-Pitre lors d'une route du rhum.

 Au top

Willy Bissainte continue son bonhomme de chemin, et, très franchement, après le bilan de ses dernières heures, la supersticion commence à gagner la rédaction. Du coup, on dira simplement qu'il a passé le front et que tout va bien en 3ème position des Rhum Mono.


Rodolphe Sepho se bat toujours pour rattraper les miles nautiques perdus lors de son escale technique. Malgré les conditions, il a réussit à recoller la queue du peloton au large des Açores. Dans cette catégorie extrêmement compétitive, en faisant les bons choix, il est encore possible de rattraper quelques places.

 

En panne

Kéni Piperol a bouclé les 270 miles nautiques qui le séparaient de la Corogne. Durant son escale technique, il va donc pouvoir réparer la voie d'eau constatée vendredi soir pour espérer repartir.

David Ducosson est encore en escale technique à Lorient. Pour le moment, le skipper n'a pas communiqué sur son retour en mer. Les dernières informations parlent d'une réparation complexe. Malgré les conditions météo, ça file devant en Rhum multi.